Accueil > Où intervenons-nous > Zone Humide d'Amansuri > Amansuri - Fiche de Birdlife International pour ZICO
Amansuri - Fiche de Birdlife International pour ZICO
Code IBA
GH031  ZONE HUMIDE D'AMANSURI
Pays Ghana  
Région Administrative Ouest
Coordonées        2o 15' Ouest 4o 55' Nord
Superficie     38050 ha
Altitude 0 - 30m
Critères A4i

Description du site


La zone se situe à 360 km à l'ouest d'Accra, près de la ville d'Axim. Elle comprend la lagune d'eau douce d'Amansuri (où l'on trouve le village de Nzulezo construit sur pilotis), les plaines inondables du fleuve Amansuri, la lagune de littoral et l'estuaire d'Amansuri ainsi que la plage de sable Esiama, entre le fleuve Amansuri et la rivière Ankobra. Le site couvre 40 % de tout le bassin hydrographique du fleuve Amansuri. La zone humide est un système de bras mort. La végétation du bassin hydrographique est constituée de la forêt sempervirente humide, avec une forêt marécageuse dans les zones plus humides. L'arbre le plus répandu dans les marécages est le jupati (palmier-raphia ou palmier bambou), qui pousse en bouquets fournis. Le calebassier du Sénégal massif épineux (Araceae) pousse en lisière des raphiales alors que les secteurs plus secs soutiennent surtout du carex et des herbages. La région est sujette à des inondations saisonnières et la nature du terrain la rend pratiquement inaccessible et par conséquent, encore vierge sur de vastes superficies.

Les oiseaux


Le littoral du bassin hydrographique d'Amansuri, y compris la lagune de littoral, l'estuaire et la plage d'Esiama, abritent un nombre appréciable d'oiseaux d'eau. Parmi les autres espèces communes que l'on retrouve sur le site, il y a le pluvier argenté, le grand gravelot, le chevalier guignette et le tournepierre à collier. Jusqu'à 30 huîtriers pies sont dénombrés régulièrement sur la plage, le seul lieu sur la côte du Ghana où l'espèce a été observée avec régularité. En plus de la sterne royale, de petites volées de bernaches nénés, de sternes pierregarins et de guifettes noires juchent aussi régulièrement sur les bancs de sable de l'estuaire. Parmi les espèces présentes dans la lagune d'eau douce continentale et les zones marécageuses, il y a la gallinule, la camarine et le jacana. L'avifaune du reste du bassin hydrographique n'a pas été étudiée.

Espèces Saison Année Min Max Qualité Critères
Bécasseau sanderling (Calidris alba) non-nicheur 0 4250 4250 - A4i
Sterne royale (Sterna maxima) non-nicheur 0 700 700 - A4i

État de conservation

La zone humide d'Amansuri constitue la plus grande superficie de forêt marécageuse intacte du Ghana, et sa valeur est rehaussée par le fait qu'elle est, en de nombreux endroits, dans un état presque vierge. La faune du site, à l'instar de la plupart des zones de bras mort, ne représente pas un grand nombre d'espèces; néanmoins, les colonies présentes sont très caractéristiques. Compte tenu des taux de croissance de la population et de développement actuels, à moins que des mesures ne soient adoptées dès maintenant pour sauvegarder cette zone unique, il est probable qu'elle connaisse le même sort que de nombreuses autres zones humides du littoral, qui sont aujourd'hui complètement dégradées. La zone est à l'étude et pourrait devenir une réserve naturelle communautaire, avec possibilité de désignation Ramsar, dans le cadre d'un projet mis sur pied par la Ghana Wildlife Society, et financé par le gouvernement néerlandais. Vu la grande superficie du bassin hydrographique et la grande densité de population à certains endroits, il faudra instaurer un système de zonation afin de diriger les efforts de conservation sur les zones les plus intactes et importantes, du point de vue biologique. La communauté Nzulezo pêche dans la lagune d'eau douce; la pêche est règlementée par divers tabous très respectés, visant à assurer la durabilité et à prévenir la pollution des eaux de la lagune.


BirdLife International 2007 - Base de données mondiale BirdLife en ligne : le site sur la conservation des oiseaux. Version 2.1. Cambridge, Royaume-Uni : BirdLife International. Adresse : http://www.birdlife.org (accès le 4 août 2008)