Où intervenons-nous
Les deux projets de Microsfere sont réalisés en Afrique de l’Ouest, au Ghana. L’organisation a choisi le Ghana pour sa grande diversité biologique - le sud du Ghana fait partie du patrimoine exceptionnel de biodiversité (Biodiversity Hotspot ) dénommée "Forêts guinéennes de l’Afrique de l’ouest ", soit l’une des 34 régions du monde les plus riches en fait de biodiversité. De plus, les institutions de microcrédit y sont relativement développées. Les choix géographiques de Microsfere s’appuient impérativement sur la présence de partenaires nationaux qui souscrivent aux objectifs et à la méthodologie de Microsfere, et qui ont la volonté d’établir des collaborations à long terme afin d’atteindre des buts communs.

Le parc national de Kakum

Photo: Walter Callens Le parc national de Kakum constitue le vestige d’une forêt dense équatoriale sempervirente significativement dégradée de la côte ouest de l’Afrique, mais qui abrite toujours une abondante variété d’espèces dont 400 espèces de papillons, 266 espèces d’oiseaux et des espèces caractéristiques comme l’éléphant des forêts. Il devient parc national en 1992.


La zone humide d’Amansuri


Photo: MicrosfereLa zone humide d’Amansuri est une zone protégée localement dans le cadre d’un partenariat conclu entre la Société pour la faune du Ghana (Ghana Wildlife Society), les chefs et le peuple de la tribu Nzema.