Accueil > Success stories > Beatrice, proprietaire de magasin
Beatrice, proprietaire de magasin
beatrice_07_2010.jpg
Beatrice a migré au village de Beyin dans la zone humide d’Amansuri il y a 8 ans, quand son mari a trouvé un emploi en tant que chauffeur. Malheureusement il est tombé malade et c’est maintenant elle qui soutient financièrement son mari ainsi que leurs 5 enfants, qui sont tous en âge de scolarisation. 

Elle a décidé de monter un petit magasin qui vend des articles de ménage et de la nourriture, ainsi que des légumes. Elle a participé à un premier cycle de crédit, pendant lequel elle a reçu un empreint de 200 GHC (environ 100 €) qu’elle a utilisé pour acheter des légumes, notamment des aubergines, des poivrons et des okros. Cependant, elle n’a pas été en mesure de calculer les bénéfices réalisés avec la vente de ces produits. 

D’après elle, tous les villageois qui participent au projet de Microsfere «ont une meilleure vie qu’avant» : ils peuvent payer les frais de scolarisation de leurs enfants et se permettre d’avoir trois repas par jour, même si les quantités de nourriture ne sont pas toujours satisfaisantes. Afin d’améliorer d’avantage sa situation financière et la qualité de vie de sa famille, Beatrice a décidé de participer au deuxième cycle d’empreints qui lui permettra de recevoir 250 GHC (environ 130 euros).
07/2010