Accueil > Success stories > Regina, vendeuse de riz
Regina, vendeuse de riz
regina_thumb.jpgRegina a 29 ans et vit dans le village d’Afiaso, dans la partie est du Parc National de Kakum, en compagnie du plus jeune de ces trois enfants. Il y a trois ans, elle a planté des arbres de cacao et des palmiers, mais avait besoin d’une autre activité économique en attendant la maturation de ses plantations.

Elle décida donc de joindre le projet de Microsfere afin de commencer une nouvelle activité qui lui permettrait d’avoir des bénéfices immédiats. 

Elle instaura un petit commerce de vente de riz en sauce dans le marché du village. Elle utilisa les 150 Ghana cedis –GHS (75 euros) de son 1er cycle de microcredit et les 200 GHS (100 euros) du 2eme cycle pour voyager jusqu'à la ville de Cape Coast afin d’ acheter du riz et des ingrédients pour la sauce, qu’elle cuisine une fois rentrée dans son village. 

Pendant la bonne saison (c'est-à-dire quand l’activité de récolte de cacao, qui est l’activité prédominante dans sa commune, est florissante) elle peut gagner 10 GHS (5 euros) par jour; par contre, pendant la basse saison elle gagne seulement 1 GHS (0,5 euros) par jour. 

Même si jusqu'à maintenant elle n’a participé que à deux cycles d’empreints, elle a déjà remarqué des bénéfices concrets grâce au projet. Son activité lui permet actuellement de couvrir ses besoins de base, et de mieux vivre. Il reste cependant des besoins qu’elle ne peut toujours pas couvrir, comme les frais scolaires de ses deux cadets, faire de l’épargne et acheter un téléphone portable pour pouvoir communiquer avec son mari et ses enfants cadets qui vivent à la ville de Kumasi. 

Regina est aussi le leader de son groupe. Quand on lui a demandé comment elle a eu cette position, elle nous a répondu: “Les critères sont la capacité de lire et d’écrire ainsi que la fiabilité. Les autres membres ont voté pour moi… » 

Ses responsabilités en tant que leader sont l’organisation des réunions bihebdomadaires pour son groupe, la participation à des réunions avec tous les leaders de groupe de tous les villages qui participent au projet afin de discuter des problèmes communs, la collecte d’espèces et des livrets quand les agents de la banque rurale viennent pour les remboursements, et aussi la provision de conseils aux membres qui ont du mal a respecter leurs obligations financières. 
 
05/2010